C'est quoi

LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE ?

Etymologie : du grec dêmos, peuple, et kratos, pouvoir, autorité

et du latin participatio, participer.

La démocratie participative désigne l'ensemble des dispositifs et des procédures qui permettent d'augmenter l'implication des citoyens dans la vie politique et d'accroître leur rôle dans les prises de décision.

Elle trouve son fondement dans les lacunes de la démocratie représentative :

  • parlement non représentatif de la diversité de la société,

  • éloignement des élus du terrain et de la réalité quotidienne,

  • sentiment pour les citoyens de ne pas être compris des politiciens,

  • méfiance envers les hommes politiques,

  • faiblesse des contre-pouvoirs,

  • augmentation de l'abstention...

Un système de démocratie participative sera d'autant plus pérenne que toutes les mesures décidées sont acceptables par la grande majorité des personnes concernées et vont dans le sens du "bien commun".

La démocratie représentative est aujourd'hui mise en cause :

les représentants du peuple, au niveau national, sont trop éloignés

des préoccupations quotidiennes des citoyens.

Apparu à la fin des années 1960, le concept politique de démocratie participative s'est développé dans le contexte d'une interrogation croissante sur les limites de la démocratie représentative, du fait majoritaire,

de la professionnalisation du politique et de l'« omniscience des experts ».

Ainsi s'est affirmé l'impératif de mettre à la disposition des citoyens les moyens de débattre, d'exprimer leur avis et de peser dans les décisions qui les concernent.

Cette nouvelle façon d'appréhender la décision politique répond également au besoin éthique de statuer sur les controverses socio-techniques issues notamment des nouvelles découvertes technologiques et scientifiques.

Faut-il faire participer des citoyens non élus au processus d’élaboration des lois ?

En particulier, un référendum devrait-il pouvoir être convoqué à l’initiative de citoyens ?

L’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 envisage cette possibilité en énonçant que "tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à la formation [de la loi]". Et l’article 3 de la Constitution de la Ve République dispose que "la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum".

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

L’idée d’une initiative citoyenne progresse partout dans le monde et qu’elle est même relativement banale dans certaines États (en Suisse ou en Californie par exemple).

LA CONSTITUTION NOUS PERMET DE PARTICIPER AU DÉBAT POLITIQUE

ALORS QU'ATTENDONS-NOUS POUR FAIRE INSTAURER

LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE AU NIVEAU NATIONAL ?

Rejoignez-nous  ou  Aidez la démocratie participative

Recevoir la NEWSLETTER ?

© 2020 L'AVENIR NOUS APPARTIENT (Numéro RNA : W691102146 Association Loi 1901). Création SITE WEB 

www.les-solutions-digitales.com

Inscription au Journal Officiel (JOAFE)

republique-francaise-logo-png-transparen