La bataille des égos au dépend d'une priorité économique : le développement durable ?



Face à l’urgence climatique, le mandat municipal 2020-2026 sera plus que jamais celui de la transition écologique. Ça tombe bien, le sujet est au cœur de la campagne de nombreux candidats, et l’échelon local permet d’agir concrètement sur de nombreux champs : transports, alimentation, énergie, déchets…


Mais cette urgence environnementale montre également la soif de certains élus de garder le peu de pouvoir qui leur reste face à la forte montée des écolos. Des alliances qui, il y a quelques temps étaient tout simplement inimaginables idéologiquement parlant, pullulent dans toutes les municipalités.

Le vrai visage de certains hommes et femmes politiques apparait au grand jour, et l'idéologie qu'ils prétendaient avoir se volatilise comme par enchantement pour laisser place à l'envie de garder leur siège.

La politique de ce vieux monde est au bord du précipice et j'avoue, quadragénaire que je suis, ne pas être mécontent de cette situation.

40 ans de politique de l'erreur qui vont peut-être enfin disparaitre pour laisser place à une priorité économique : LE DÉVELOPPEMENT DURABLE.


Toutes ces belles promesses, ces discours à rallonge sans véritables actes et qui ont eu pour conséquences :


- parlement non représentatif de la diversité de la société,

- éloignement des élus du terrain et de la réalité quotidienne,

- sentiment pour les citoyens de ne pas être compris des politiciens,

- méfiance envers les hommes politiques,

- faiblesse des contre-pouvoirs,

- augmentation de l'abstention...

- des prises de décisions qui sont désordonnées, court-termistes et unilatérales,


Une vague verte à venir ? Au premier tour des municipales, les écologistes ont effectué une poussée significative, confirmant leurs bons résultats aux européennes de 2019. Arrivés en première position dans plusieurs grandes villes, EELV espère emporter plusieurs mairies

le 28 juin prochain.

Mais les « fronts anti-écologie » ont décidé de bloquer coûte que coûte ce raz-de-marée écologique nécessaire à notre avenir.

Cette poussée verte, réalisée parfois sans le soutien du PS, met en évidence de nombreuses tractations locales entre la droite et La République en marche qui ont lieu pendant l’entre-deux tours.


Pourtant, nous le savons tous ! Il est temps d'amorcer un virage fondamental en oubliant les énergies fossiles afin de construire une nouvelle économie plus vertueuse et respectueuse pour notre environnement et surtout créatrice de nouveaux emplois.

Les industries utilisant les combustibles fossiles sont de plus vieillissantes et demandent donc des efforts financiers toujours plus élevés pour les maintenir en fonctionnement.

Imaginez -vous dans un véhicule dont le réservoir est troué, autant dire que cette situation n'est plus supportable.

Le développement de cette nouvelle économie verte sera basée sur la volonté de consommer autrement sans que notre pouvoir d'achat soit impacté. L'instauration des circuits courts, la recentralisation des industries non polluantes nécessaires à l'indépendance de la nation et à la création de nouveaux emplois.


N'oublions pas que chaque année en France, la pollution de l'air est la 3ème cause de mortalité en France avec 48 000 morts par an, l'équivalent de 2 pandémies de CORONAVIRUS.


Citoyens et citoyennes ! ne nous laissons pas duper par les hommes et femmes politiques,

de gauche comme de droite, qui décident d'intégrer dans leurs programmes, des objectifs environnementaux dans l'unique but de conserver leur place.


Le jeu des chaises musicales doit prendre fin et laisser sa place au vrai changement :

UNE POLITIQUE ET UNE ÉCONOMIE DES TECHNOLOGIES PROPRES.


Oui, le monde "d’après" est une urgence mais il ne pourra aboutir qu’avec l’intelligence collective de nous tous.


Nous vous invitons, pour conforter le véritable enjeu qui nous attend, à consulter notre site internet à la rubrique : L'économie des technologies propres












Recevoir la NEWSLETTER ?

© 2020 L'AVENIR NOUS APPARTIENT (Numéro RNA : W691102146 Association Loi 1901). Création SITE WEB 

www.les-solutions-digitales.com

Inscription au Journal Officiel (JOAFE)

republique-francaise-logo-png-transparen