LA CULTURE

La culture est-elle menacée ?

Librairies, musées, cinémas, salles de spectacles, théâtres, bibliothèques, festivals… Les rideaux se sont baissés sur tous les lieux et manifestations culturels sans préavis. Le domaine de la culture est anéanti par la crise sanitaire et est désormais tétanisé par le manque de perspective claire sur un calendrier de réouverture.


Alors dans l’attente de précisions, à ce stade, la culture attend « déconfite » dans le sas du dé-confinement. Un brouillard de questions s’enroule autour de son cou et continue de lui serrer la gorge. Si les lieux culturels doivent être les derniers à revenir à la vie, ils ne peuvent pas en plus être les derniers à connaître leur sort dans ce plan de rémission national.


A ce jour la culture en est réduite à auto-estimer ses chances. Peut-être début juillet pour les cinémas, mais sans aucune certitude, avance Richard Patry, président de la Fédération nationale des cinémas français (FNCF). Peut-être septembre pour les théâtres.

Mais comment faire ne serait-ce que pour répéter les spectacles qui seraient alors joués ?

Un interminable conditionnel obstrue l’horizon culturel, et tout se passe comme si ce n’était pas une des priorités.


La culture en cinquième roue du carrosse

 

Si l’on a parlé de guerre pour qualifier la lutte contre virus, il faut bien avoir en tête que la culture a aujourd’hui beaucoup plus de poids qu’après 1945, par exemple.

Elle devrait donc être envisagée comme un chantier prioritaire.

Elle qui contribue 7 fois plus au PIB que l’automobile et joue un rôle de ciment dans la nation.


Comment peut-on encore donner le sentiment que la culture passe en dernier ?

Qu'en pensez-vous ? Partageons nos idées !

Considérez cet endroit comme un espace d’échange, de conversation.



9 vues

Recevoir la NEWSLETTER ?

© 2020 L'AVENIR NOUS APPARTIENT (Numéro RNA : W691102146 Association Loi 1901). Création SITE WEB 

www.les-solutions-digitales.com

Inscription au Journal Officiel (JOAFE)

republique-francaise-logo-png-transparen